Londres veut convaincre l'industrie auto de rester